symbole de liberté

Le bonnet phrygien ou bonnet rouge est un couvre-chef est un des symboles de la République française. Il est également l’un des attributs de Marianne et de plusieurs pays d’Amérique du sud. Il représente donc différentes sortes d’histoire. Son origine vient de l’antique anatolienne ou plus exactement de Phrygie. Il devient symbole de la liberté grâce à sa similitude avec le pileus, une sorte de chapeau latin utilisé par les esclaves affranchis de l’Empire romain et qui représentait leur affranchissement. Toujours visible sur le drapeau de l’Etat de New York, ce type de coiffe symbolise la liberté pendant la guerre d’indépendance aux Etats-Unis.

Le bonnet phrygien en France

Au début de l’été 1790, le bonnet phrygien est repris en France et fut considéré comme symbole de la liberté et du civisme. Il a alors pris l’appellation de « bonnet de la liberté ». Depuis, il est devenu le symbole officiel de la Révolution française. Entre l’automne 1793 et juillet 1794 qui était la période de la Terreur, les collectivités administratives françaises portaient cette coiffe. Elle a également été le principal élément symbolique de la figure allégorique de la République française : coiffe Marianne.

Au Québec et en Amérique Latine, le bonnet phrygien est porté par les héros nationaux et figurent sur plusieurs drapeaux et armoiries des pays latinos.

Le bonnet phrygien est aussi dit phrygien par sa coupe particulière. Il est pourvu de deux cache-oreilles et d’une coiffe de plus en plus longue qui retombe sur l’épaule.

La couleur rouge

bonnet frigienContrairement aux idées reçues, le bonnet phrygien n’a pas toujours été de couleur rouge. En effet, il est possible de voir sur les drapeaux de la garde nationale en 1789 qu’il était en autres coloris. Il était gris, bleu et or. En avril 1792 par exemple, pour symboliser la souveraineté populaire, le bonnet que les patriotes avaient planté au sommet de la grille d’entrée du Palais de Versailles était de laine grise.

Le port du bonnet rouge a aussi été interdit par la municipalité de Paris en mars 1792 quand il a été porté par le président, les secrétaires et les orateurs du Club des Jacobins.

Il faut aussi noter que la couleur rouge a une signification particulière. Quand le bonnet phrygien a été porté par les bagnes de Brest, de Rochefort et de Brest des ex-galériens, la couleur signifiait leur crime de sang. Pour les banqueroutiers et les faussaires, leurs bonnets étaient plutôt verts.

Marianne

Quand on parle de liberté en France, on ne peut pas louper la figure de la fameuse Marianne qui symbolise la République française. Il ne s’agit pas d’une personne en particulier mais plutôt d’une image d’une femme qui représente la liberté. Issue des deux prénoms Marie et Anne qui étaient les plus répandus au XVIIIe siècle, période de la révolution, elle a été utilisée pour déterminer la libération. Elle a été coiffée du bonnet phrygien pour indiquer la liberté. Désormais, cette figure représente plusieurs personnalités modernes qui se battent pour la liberté.