Vendre ses vêtements en seconde main vous permet de vous débarrasser de ces pièces que vous n’utiliserez plus. Vous avez ainsi plus d’espace dans votre placard pour y mettre de nouveaux vêtements. Vous permettez par la même occasion à d’autres personnes d’acheter des pièces de grandes marques à un prix plus qu’attractif. C’est également un geste écologique, puisque cela contribue à la réduction des déchets textiles. Découvrez ici, les véritables techniques pour mieux vendre vos vêtements en ligne.

Bien préparer les vêtements à vendre

Gardez à l’esprit que vous ne devriez pas tout vendre sur internet. S’ils sont trop usés, personne ne trouverait l’utilité de s’en procurer. Aussi, les sites sur lesquels vous pourrez faire un dépôt vente luxe ont une réputation à protéger. Ils ne voudront pas proposer n’importe quoi à leurs clients ou prospects.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est important que vous preniez la peine de faire le tri, avant de bien sélectionner les vêtements à vendre en ligne. Ils doivent également être bien propres. L’OMS recommande même de les laver dans une machine adéquate. Vous devrez le faire à une température allant de 60 °C à 90 °C. De ce fait, vous les auriez débarrassées de tout virus qui pourrait causer du tort à l’acheteur.

Prenez de belles photos

Le potentiel acheteur doit s’intéresser à votre article au premier regard. Ici, c’est la photo de l’article qui l’impressionnera premièrement. Elle doit être plus qu’attrayante. Cependant, la photo doit aussi être naturelle. Cela est important pour éviter les mauvaises surprises à vos clients. À cet effet, il est recommandé de photographier les vêtements à la lumière naturelle. Éteignez donc votre flash lorsque vous voudrez prendre la photo.

Il est aussi important que le client ait une idée du rendu de l’article quand il le portera. C’est donc une bonne idée de vous prendre une photo de vous portant le vêtement. Il faudra au moins en prendre 4 avant de poster l’article. De cette façon, vous êtes sûr de répondre à un certain nombre de questions que pourrait se poser le prospect.

Bien réfléchir avant de fixer le prix

Ce serait une grave erreur de fixer le prix sans aléatoirement. Lorsqu’il est trop bas, le client doute de la qualité de l’article. Lorsque le prix est trop élevé, il ira voir ailleurs. L’idéal est de trouver le juste milieu. Comment procéder alors ? Vous devrez simplement faire des recherches avant de définir le prix auquel vous serez prêt à céder l’article.

À cet effet, rendez-vous sur différents sites de vêtements de seconde main. Vous verrez des prix affichés et en tiendrez compte pour fixer le vôtre. N’oubliez pas que plus l’article que vous mettez en vente est demandé, plus son prix doit augmenter.

Il est aussi important de tenir compte du nom de la griffe pour fixer votre prix. Pour finir, vous pouvez afficher le prix initial de l’article en comparaison du coût que vous venez de fixer. La différence retiendra forcément l’attention du client.

Le descriptif doit être des plus honnêtes

Vous ne gagnerez rien en cachant les défauts du vêtement, sinon la déception du client. C’est un vêtement de seconde main et il peut bien avoir quelques imperfections. En étant honnête sur l’usure de la pièce, vous serez toujours vu comme un vendeur de confiance. N’oubliez pas non plus de préciser ses mensurations.

Il est également important de faire connaître un tant soit peu, l’histoire de la pièce et les raisons pour lesquelles vous la vendez. Tout cela suscitera l’envie d’acheter chez le client.