Consommés sous forme de comprimés, de gélules, de poudres ou de liquides, les compléments alimentaires font désormais partie du quotidien de la majorité de la population. Ils apportent vitalité, tonus, et aident l’organisme en lui fournissant les vitamines et minéraux dont il a besoin. La prise de compléments alimentaires est encore plus importante pendant l’automne et l’hiver. Comment booster sa santé en automne avec l’aide des compléments alimentaires ?

Cure de vitamines dès le changement de saison

L’automne vient avec le changement de la température qui devient plus frisquette. Cette baisse de température, couplée à la rentrée, au stress et à la fatigue, favorise les microbes et les infections qui mettent notre corps à rude épreuve. Pour mieux résister à ces microbes et infections, rien de mieux qu’une cure à base de compléments alimentaires, dès le début de l’automne.

La vitamine C

Alliée de taille pour lutter contre les virus et les bactéries pathogènes, la vitamine C est précieuse dans les périodes d’épidémie. En effet, elle donne un coup de fouet à l’organisme. Elle permet d’éviter ainsi les rhumes à répétition. Néanmoins, elle n’accélère pas la guérison une fois l’infection installée. Il est donc important de démarrer sa cure de vitamine C dès le début de l’automne pour ne pas tomber malade. Les apports recommandés sont de 80 mg/jour pour un adulte. 

La vitamine D

Pilier de la robustesse de notre système immunitaire, la vitamine D est également indispensable pour la vitalité. Bien que le corps humain en produise dans les couches profondes de la peau, sous l’action des rayons ultraviolets, cette quantité est insuffisante durant les saisons froides à cause du taux d’ensoleillement qui est faible. Il est donc nécessaire d’en procurer à l’organisme.

Des oligo-éléments, pour être en pleine forme en automne

Bien que présents en faible quantité, les oligo-éléments sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, surtout en période de froid.

Le fer

Le fer combat la fatigue. C’est un tonique puissant qui booste le système immunitaire et augmente la résistance de l’organisme face aux infections. C’est un élément principal de l’hémoglobine du sang et sa présence est le gage d’une bonne oxygénation. Cependant, la prise de fer doit être contrôlée, car en excès, il est toxique pour le pancréas, le foie et le cœur. 

Le magnésium

Le magnésium lutte contre la déprime automnale. L’apport de magnésium recommandé est de 350 mg/jour, mais, de nos jours, l’alimentation trop riche en produits industriels nous en fournit moins de la moitié. Ceci a pour conséquence une plus grande vulnérabilité au froid, aux microbes et même au stress. On trouve souvent de la vitamine B6 dans les compléments alimentaires qui contiennent du magnésium, car cette vitamine en permet une meilleure absorption.

Le zinc

Allié des globules blancs anti-infectieux, le zinc est un immunostimulant que l’on retrouve dans beaucoup d’enzymes qui régulent le fonctionnement de l’organisme. Il permet également une meilleure récupération en cas de faiblesse générale. Néanmoins, la cure de zinc ne doit pas dépasser 3 semaines, et il ne faut pas en prendre plus de 15 mg par jour.