Masquer la calvitie

La calvitie : masquer ou assumer l’alopécie androgénétique ?

La calvitie est un sujet qui irrite les hommes depuis aussi longtemps que l’on peut en avoir des traces écrites. De tout temps, complexé, ils ont choisi de la cacher, de lutter contre, ou bien de l’assumer.

Les différents états de la calvitie

Certaines calvities, elles sont minoritaires en terme de représentation dans la population masculine, sont dues à des maladies ou à leur traitement ainsi qu’à des problèmes des peaux. Dans la plupart des situations toutefois, la calvitie est ce que l’on s’appelle une alopécie androgénétique. Elle se caractérise par une chute des cheveux qui commence au front, puis aux tempes et ensuite le haut du crâne jusqu’à former une tonsure. L’origine Si cette perte caractéristique des cheveux est génétique et hormonale, elle se transmet donc de génération en génération. Elle commence surtout à la vingtaine pour se terminer vers la trentaine. Elle peut mener à une calvitie totale.

La calvitie, on assume

Il y a deux réactions diamétralement opposées face à la calvitie. La première est de tout simplement accepter cet état de fait et donc d’assumer la calvitie. Les raisons peuvent être nombreuses et n’ont pas à être jugées. On peut tout d’abord simplement estimer que la calvitie vous donne un style particulier, renforce une particularité de votre physique, ou vous va tout simplement bien. On peut donner l’exemple de Zidane à qui la tête rasée allait bien mieux que sa tonsure. Dans ce cas, assumer sa calvitie semble, si ce n’est être un acte militant, au moins tout à fait compréhensible. On peut assumer une calvitie pour des raisons plus personnelles, assimilant ce passage de la vie à une étape symbolique que vous auriez besoin de franchir.

Assumer alopécie androgénétique

La calvitie, on la masque

Là encore, vouloir cacher sa calvitie est un acte intime qui ne demande aucun jugement. Cela n’empêche pas que l’on puisse y trouver de nombreuses raisons, à savoir par exemple la peur de l’âge, ou d’une certaine représentation de son vieillissement physique. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses opportunités de cacher sa calvitie de façon efficace. L’une des plus en vogue ces derniers temps est l’utilisation d’une poudre pour masquer une calvitie. Accessible, facile d’utilisation et efficace, la poudre est la solution à la portée de tous. Son efficacité est même étonnante tant elle cache l’alopécie naissante sans que l’on puisse deviner que vous avez utilisé cette poudre. En terme d’efficacité, on ne peut que penser aussi aux implants dont les techniques ont fait de grands progrès. La solution est plus pérenne dans le temps, mais l’investissement initial de plusieurs milliers d’euros refroidira même les ardeurs des plus convaincus de la nécessité d’intervenir.

La poudre reste donc la solution la plus accessible et la plus efficace, tout en s’adaptant parfaitement à votre couleur naturelle. Elle est d’autant plus appréciable que vous pouvez du jour au lendemain l’utiliser et donc cacher votre jeu sans aucune difficulté. Ainsi, vous oublierez rapidement vos complexes face à une chute prématurée des cheveux.



L’article " La calvitie : masquer ou assumer l’alopécie androgénétique ? " n’a pas encore eu de commentaire !

Soyez le premier à écrire un commentaire à cet article !


Voudriez-vous écrie un commentaire ?

Votre adresse mail ne sera pas diffusé sur la page.

A propos | Contact | Proposer un article | Publicité | Crédits | Mentions légales | Plan du site
Tous droits réservés : BMB © 2018 - 2019 - Reproduction interdite sans autorisation