coloration bio cheveux

Les consommateurs d’aujourd’hui ne sont plus aussi crédules qu’ils ne l’étaient pendant l’âge de d’or de la consommation à outrance. En effet, les préoccupations climatiques, alliées à la diffusion rapide d’informations sur Internet, ont provoqué une sorte de prise de conscience qui se manifeste notamment par le souhait des citoyens de manger mieux, de prendre soin d’eux-mêmes et de préserver leur environnement. Et ceci s’applique également au cadre du salon de coiffure.

En effet, se faire du bien est aujourd’hui un objectif largement partagé par nos concitoyens. Si cette sentence résonne un peu comme une évidence, elle n’est pas aussi naïve qu’on pourrait le penser. Au salon de coiffure, le client moyen a longtemps accepté qu’on imprègne sa chevelure de cocktails chimiques agressifs pour transformer son allure. Mais aujourd’hui, tout a changé, d’autant que la coloration naturelle et bio revient à la mode grâce à l’action de quelques coiffeurs militants. Explications.

Une coloration naturelle et bio pour préserver vos cheveux

Au cours des années récentes et malheureusement encore aujourd’hui, les colorations proposées par les coiffeurs furent largement réalisées à partir de produits chimiques agressifs comme l’ammoniac. Cette substance efficace pour décolorer n’en reste pas moins un véritable fléau pour notre bonne santé capillaire. Par effet boule de neige, les fabricants proposent donc d’autres produits chimiques pour guérir les maux générés par les premiers. Ce qui expose toujours plus notre cuir chevelu aux agressions.

Heureusement, il existe aujourd’hui des enseignes conscientes du problème, comme Doriath Coiffure, coiffeur spécialiste de la coloration naturelle à Paris 13, qui s’attachent à proposer des solutions alternatives aux clientes et clients qui souhaitent transformer leur apparence sans risquer leur santé. L’idée, qui guide ces pionniers de ce qui sera sans doute bientôt un impératif pour tous, réside dans la capacité à réemployer un certain nombres de traditions ancestrales pour les actualiser. Et les mettre au service des attentes esthétiques de nos contemporains, en retrouvant par exemple les recettes de la coloration naturelle et bio.

coloration cheveux

Des traditions au service de notre santé capillaire

Que ce soit dans le domaine de la peinture, de la teinture ou de la coiffure, la coloration existe depuis bien des siècles. L’industrie chimique a tenté de faire oublier les techniques qu’utilisaient les anciens pour créer ces couleurs magiques, que l’on peut voir sur les tableaux des plus grands maîtres ou bien sur les tapis des artisans les plus fameux d’Orient. Aujourd’hui, rares sont ceux qui se posent une question pourtant essentielle : comment faisaient-ils donc pour obtenir ces nuances si franches et si vivantes sans user de produits chimiques ?

La réponse est toute simple. Pour obtenir une coloration naturelle et bio, résistante au temps et chatoyante, il suffit de s’intéresser au pouvoir des plantes. Depuis des générations en effet, se transmet dans le secret des conversations d’initiés des techniques simples, basées sur les propriétés spécifiques de certaines plantes, pour colorer aussi bien les création artisanales et artistiques que les cheveux. Ce sont ces techniques que Doriath Coiffure redécouvre et propose à ses clientes et clients.

Un salon de coiffure militant en plein Paris

Véritable tête de pont d’une culture capillaire alternative, le salon Doriath Coiffure, situé dans le XIIIème arrondissement de Paris est un endroit bien connu des amateurs de soins naturels à base de plantes. La philosophie de l’enseigne se construit autour d’un certain goût pour les traditions mais aussi à partir du souci permanent de prendre soin des têtes qui s’installent sur les fauteuils moelleux du salon. Ici, l’esthétisme partage le pouvoir avec la santé capillaire.

On vient en effet au salon pour se faire plaisir avec une nouvelle coupe autant que pour prendre soin de sa chevelure. L’enseigne est en effet spécialiste de la coloration naturelle et bio, ce qui se remarque dès les premiers pas dans les lieux. Plutôt que les odeurs d’ammoniac et de produits chimiques, ce sont de doux parfums d’ylang-ylang, de henné ou de camomille qui viennent combler nos narines. Ici, on colore bien sûr mais on régénère aussi, on purifie toujours et surtout on se fait plaisir !