Comme de nombreuses nations, la France n’a pas échappé à la tendance du « consommer local » et tous les secteurs, dont la bijouterie, y passent. Dans cet effet de mode, l’expression « Made in France » a énormément perdu de sa symbolique originelle, puisqu’il suffit souvent que le produit (même fabriqué à l’étranger) soit assemblé sur le territoire pour porter ce nom.

Néanmoins, quelques créateurs audacieux ne reculent devant rien pour revaloriser ce label. Découvrez les secrets que renferme le domaine de la fabrication de bijoux « Made in France ».

Une conception de design 100 % française

Si Paris est considérée comme la capitale mondiale de la mode, ce n’est pas sans raison. Aussi bien dans le domaine de la bijouterie que dans la mode en générale, les Français ont su s’imposer de par leur originalité et le chic qui les caractérisent.

De grandes maisons de marques de luxe connues à l’échelle mondiale telles que Cartier, Boucheron et Chanel ont écrit l’histoire de la France dans la bijouterie. Aujourd’hui, de nombreux créateurs moins connus, mais très talentueux ont repris le flambeau et n’hésitent pas à produire des pièces plus belles les unes que les autres.

Pour une appellation « Made in France » plus rigoureuse, les designs de base de ces bijoux de créateur sont entièrement conçus et créés sur le territoire français. Des premiers croquis aux maquettes, toutes les conditions sont réunies pour l’obtention de concepts inspirés de l’élégance « à la française ».

Un assemblage fait sur place

Pour que le processus de fabrication de produits « Made in France » soit complet, les bijoux de créateurs qui portent ce label sont tous obligatoirement assemblés en France. Vous trouverez plus d’informations ici concernant la réglementation qui conditionne cette appellation.

La main d’œuvre employée est suivie de très près, afin pour assurer la production de pièces de meilleure qualité. Ce mode de fonctionnement permet également aux créateurs de bijoux de supporter et d’encourager les petits artisans locaux.

De l’affineur au graveur en passant par le chaîniste, une mise au point au plan local est un atout aussi bien pour le commerce équitable que pour l’éthique. Dans toute la France, des dizaines de spécialistes dans la confection de bijoux attendent que leur potentiel soit sollicité. C’est à ce besoin que répond l’assemblage local.

Art, Verrerie, Verre Chaud, Travailler Le Verre, Bijou

Une production engagée auprès des fournisseurs locaux

Afin d’assurer une authentique chaîne de production « Made in France », les marques de bijouterie française font le choix de ravitailler leurs matières premières directement chez des fournisseurs déjà établis sur le territoire. Cette approche permet non seulement de s’assurer de la qualité et de la fiabilité, mais aussi d’une meilleure traçabilité des pierres et autres ornements.

De plus, cette initiative favorise la stimulation de l’économie locale, puisqu’une très grande partie des échanges commerciaux utiles à la fabrication se fait à l’intérieur du pays. Ainsi, grâce à la diminution des frais de port, le coût brut des créations devient plus accessible au consommateur, augmentant les chances des marques d’avoir une plus grande clientèle. Ce cercle vertueux, c’est là toute la quintessence du « Made in France » !