filtre UV

Il existe deux types de filtres UV pour protéger la peau du soleil : les filtres chimiques et les filtres minéraux. Les produits solaires traditionnels protègent la peau avec des filtres chimiques. Ces substances pénètrent toutefois dans la couche supérieure de la peau et transforment les rayons UV en énergie thermique. Plus tard, ces substances chimiques doivent être décomposées par le foie.

Les filtres minéraux, en revanche, reflètent la lumière du soleil sur la peau. Ils sont composés de particules blanches naturelles comme l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane. L’avantage des filtres minéraux est que l’on évite d’utiliser des produits chimiques dans la crème solaire et qu’ils ne pénètrent pas dans la peau, mais forment la couche protectrice sur la peau. Ils protègent donc la peau contre les rayons UV immédiatement après l’application. Toutes les crèmes solaires bio et naturelles sont dotées d’un filtre minéral.

Même s’ils lubrifient et « blanchissent » : les filtres solaires minéraux ne contiennent pas d’additifs chimiques et constituent un meilleur choix pour les enfants et les adultes – surtout pour les femmes enceintes ou allaitantes. Les filtres solaires chimiques doivent être éliminés plus tard par le foie.

Le principe est le même pour les crèmes solaires bio : attention aux différences !

Mais tout le monde n’est pas adepte des filtres minéraux. Les petites particules laissent un film blanc sur la peau et la consistance est souvent très épaisse. C’est pourquoi de nombreux fabricants ont recours à des particules minérales de taille nanométrique pour les filtres solaires minéraux. Celles-ci sont minuscules et plus fluides et agréables lorsqu’elles sont appliquées sur la peau – elles ne « blanchissent » pas autant.

Toutefois, il existe des polémiques sur le fait que ces minuscules particules ne pénètrent pas dans la peau et ne présentent donc pas de risque pour la santé. Il n’existe toutefois pas d’études approfondies qui le prouvent. Tant que les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce point, il est préférable d’opter pour des crèmes solaires minérales qui ne contiennent pas de nanoparticules citons par exemple le produit Ultrasun Face Ecran Solaire Mineral Sunscreen SPF50 Toutes les particules de taille nanométrique doivent être signalées par le mot « nano » dans les ingrédients (toujours entre parenthèses après le filtre correspondant).

Protection solaire pour les enfants : veuillez utiliser des filtres UV minéraux !

Même si cela graisse et laisse un film blanc : La plupart des filtres solaires minéraux sont inoffensifs et  Ultrasun Tunisie constitue donc le meilleur choix pour les enfants. En règle générale, les filtres chimiques ne devraient pas être utilisés chez les enfants avant l’âge de deux ans. Le foie d’un enfant n’est pas encore assez performant pour dégrader les filtres chimiques. Si les filtres solaires minéraux sont donc globalement inoffensifs, il convient d’être un peu plus attentif aux filtres chimiques.

filtre minéral

Quels filtres UV chimiques sont inoffensifs ?

En ce qui concerne les filtres UV chimiques, il existe aujourd’hui toute une gamme qui protège de manière bien tolérée contre les rayons UV. Néanmoins, ces crèmes solaires doivent être utilisés avec prudence : Comme les substances pénètrent dans la peau, elles n’affectent pas seulement le foie, mais peuvent aussi déclencher des allergies.

Check-list protection solaire : à quoi dois-je faire attention ?

Veiller à ce que la crème solaire soit efficace à la fois contre les rayons UV-A et les rayons UV-B.

S’enduire de crème solaire au moins 30 minutes avant de s’exposer au soleil, afin que les filtres solaires de la crème solaire puissent être efficaces dans l’épiderme.

Toujours utiliser plus de crème solaire que prévu. Au moins 6 cuillères à soupe pour tout le corps (30 à 40 millilitres).

Renouveler l’application de la crème au moins toutes les 2 heures – en plus après la baignade, car l’eau fait perdre au moins la moitié de la protection solaire (même pour les produits résistants à l’eau !).

Renouveler l’application de crème ne prolonge pas l’effet protecteur de la crème solaire !

Éviter le soleil lorsqu’il brille le plus, c’est-à-dire deux à trois heures autour de son point culminant. Le soleil n’est pas partout au zénith à 12 heures. Pendant l’heure d’été, l’heure de midi est décalée d’une heure en raison du changement d’heure, c’est pourquoi le soleil est à son point le plus haut dans le firmament à 13 heures. En outre, la position maximale du soleil dépend de l’endroit où vous vous trouvez en Europe.