Les petites astuces pour avoir les dents blanches

5, 11, 25 … si les dentistes ne les désignent que par un numéro, les dents sont loin d’être de simples chiffres ! Et pour cause, chaque dent est une facette de notre personnalité. Et, au-delà du symbole que peut représenter chacune de nos dents, il n’en reste pas moins qu’elles ont un impact sur notre santé, notre bien-être. Autrefois considérées comme le temple de l’âme, les anciens leur accordaient une place sacrée, aujourd’hui les choses ont bien changées. Si soigner ses dents est une question d’hygiène, c’est aussi une question d’esthétisme. Dans une société où l’esthétique joue un rôle important, arborer un sourire de cathédrale, des dents blanches est aussi important que le reste du corps sinon plus ! À l’origine d’un mal-être, gros plan sur les astuces pour arborer un sourire d’une blancheur étincelante. 

Blanchiment des dents : avoir une bonne hygiène bucco-dentaire

La première des choses est de se rendre régulièrement chez le dentiste. Outre le fait de prévenir ainsi les caries et autres maladies bucco-dentaires, ce dernier pourra également procéder à un détartrage efficace et radical (à renouveler tous les 6 mois). Bien entendu, cela n’exclut pas de se brosser régulièrement les dents. Si ce dernier doit être systématique après chaque repas, l’usage d’une brosse à dents blanchissante ultrasonique, d’un gel blancheur ou d’une mousse dentifrice blancheur (à base de charbon de bambou par exemple) est une bonne astuce. Le dentifrice spécialement élaboré de par ses propriétés permet alors d’estomper et de gommer les tâches. Exit donc les facettes posées par le dentiste, en quelques tours de poignets les dents deviennent plus blanches. En marge, il existe aussi des kits de blanchiment, des gels blancheurs, mais aussi une gouttière spéciale blanchiment dentaire. En somme, les produits blanchissants ne manquent pas. À noter qu’il convient de respecter les précautions d’emploi et la fréquence d’utilisation définie par le fabricant tout comme le fait que les résines composites et les couronnes en céramique ne peuvent malheureusement pas s’éclaircir,

Blanchiment des dents : opter pour les remèdes de « grand-mère »

En marge de l’adoption d’une bonne hygiène bucco-dentaire, il est possible de recourir à des solutions naturelles. À noter que ces dernières ne peuvent être employées au quotidien (1 fois par mois) au risque de provoquer une action abrasive sur les dents, les fragilisant alors et, qu’il faut rincer abondamment après utilisation. Ceci étant dit, le bicarbonate de soude permet un brossage très précis et fait office de « gommage » pour l’émail des dents. Idéal donc pour se débarrasser des tâches qui les ternissent. Pour cela, il suffit de disposer un peu de cette poudre sur le dentifrice ou directement sur la brosse à dents. Le citron est également une autre alternative. Grâce à l’acidité du citron, il est possible de redonner de l’éclat aux dents jaunies et/ou tâchées. En bain de bouche ou sur la brosse à dents, le citron permet aussi de renforcer et d’assainir les gencives, de réduire le tartre tout en gardant une haleine fraîche. Le charbon végétal est utilisé pour blanchir les dents de façon tout à fait naturelle. Il suffit pour cela de privilégier un dentifrice qui en contient ou de l’acheter sous forme de poudre à déposer directement sur la brosse à dents. Pour finir, l’huile essentielle de Tea-tree contient des actifs blanchisseurs. Outre cette qualité, cette huile essentielle présente également des vertus antibactérienne et antifongique. 

Blanchiment des dents : adopter une bonne alimentation

Si le tabac et le narguilé causent des tâches sur les dents et les rendent jaune, de nombreux aliments ont le même impact. Dès lors, pour arborer un sourire éclatant, rien de tel que de limiter la consommation de thé, de café, de cola, mais aussi de vin rouge. Pour finir, siroter des boissons « néfastes » pour la couleur des dents à l’aide d’une paille écolo dirigée vers l’arrière de la bouche limite le temps de contact avec l’émail et donc, atténue les effets de ternissement. Ce n’est certes pas toujours glamour, mais cela vaut le coup d’essayer. Les sauces à l’image de la sauce soja, du vinaigre balsamique, de la sauce tomate notamment ont tendance à jaunir les dents. Alors pour garder un joli sourire, mieux vaut en limiter la consommation. Il en est de même pour les fruits rouges, la betterave, la grenade, le curry, les bonbons en particulier qui créent à la longue des tâches disgracieuses s’ils sont fortement consommés. En marge, mieux vaut également varier les plaisirs et consommer avec modération les aliments acides pour ne pas entraîner l’érosion dentaire. Bien entendu, rien de tel qu’un bon brossage de dents, qu’un bain de bouche après avoir mangé pour enlever les résidus susceptibles de laisser une trace. 



L’article " Les petites astuces pour avoir les dents blanches " n’a pas encore eu de commentaire !

Soyez le premier à écrire un commentaire à cet article !


Voudriez-vous écrie un commentaire ?

Votre adresse mail ne sera pas diffusé sur la page.

A propos | Contact | Proposer un article | Publicité | Crédits | Mentions légales | Plan du site
Tous droits réservés : BMB © 2018 - 2019 - Reproduction interdite sans autorisation