troubles intestinaux

Lutter contre les troubles intestinaux grâce à une analyse du microbiote

Origines des troubles intestinaux

Les excès alimentaires ou des repas trop rapides sont souvent la cause d’apparition de troubles intestinaux en entraînant une surcharge du système digestif. Les organes liés à la digestion des aliments sont alors complètement désorganisés et ne parviennent plus à gérer cet apport excessif de nourriture. Les facteurs psychiques que sont l’anxiété et le stress peuvent également altérer le transit intestinal.

Une alimentation déséquilibrée, pauvre en fibres, par exemple, contribue au ralentissement du transit et, associée à la sédentarité, le problème s’aggrave. Un changement d’environnement ou de rythme de vie ainsi que l’âge, le tabagisme et un microbiote intestinal déséquilibré (dysbiose) peuvent engendrer des troubles intestinaux.

Le microbiote : c’est quoi ?

Le microbiote est l’ensemble des micro organismes (bactéries, champignons, virus) qui vivent dans un environnement précis (microbiome) chez un hôte (humain, animal ou végétal). Le microbiote pèse, chez un humain, entre 1 et 2 kg ! Plus de la moitié des cellules d’un corps humains sont des cellules bactériennes. Plus de 1000 espèces y cohabitent. Le génome de notre microbiote est composé de 100 fois plus de gènes que notre génome humain en contient. Par contre, contrairement à ce dernier, le génome du microbiote est adaptable et malléable.

analyse du microbiote

Importance d’une analyse du microbiote

Une analyse du microbiote permet l’obtention de conseils adaptés à vos besoins dans le but de maximiser votre bien-être et votre santé via votre alimentation. Le microbiote intestinal possède un fort impact sur votre santé, c’est pourquoi son analyse vise à vous apporter des conseils alimentaires personnalisés pour obtenir un bien être optimisé. Chaque microbiote est unique et découle d’une grande variété de facteurs. Il est possible de jouer sur certains d’entre eux (alimentation, par exemple) mais pas sur d’autres (exemple : naissance par césarienne). L’ensemble de ces facteurs compose notre carte d’identité biologique.

Méthodes d’analyse du microbiote

Notre corps se compose de multiples cellules. Une cellule bactérienne contient des gènes (inclus dans l’ADN) qui se transforment en ARN et en protéines. Il existe 3 méthodes d’analyse. La méthode d’analyse I (ARN 16S) est la moins précise. Elle se fonde sur l’ARN qui compose le ribosome (synthétiseur des protéines) qui permet l’accès de l’ARN à la protéine. Cet ARN se compose de parties conservées et d’autres spécifiques. Ces dernières permettent de connaître les bactéries présentes, limitées à leur genre.

La méthode II permet de transiter de l’ARN à l’ADN, le premier étant peu stable. Cette méthode est précise mais génère encore de nombreuses erreurs. La méthode III est basée sur la présence ou sur l’absence de l’ADN. Une banque de données permet de déterminer les diverses bactéries et leurs gènes, présents dans votre intestin, de l’espèce à la souche. En se basant sur les échantillons fournis, le laboratoire évalue les potentiels génétiques fonctionnels de votre microbiote intestinal, autrement dit, les capacités de celui-ci pour faciliter votre quotidien.

Les conseils alimentaires qui en découlent sont fournis avec les résultats d’analyse. Ils sont rédigés par des diététiciens et des médecins spécialistes de la nutrition. Ces conseils s’adaptent à une alimentation équilibrée et variée et visent un confort digestif maximal pour optimiser votre potentiel physique et mental.



L’article " Lutter contre les troubles intestinaux grâce à une analyse du microbiote " n’a pas encore eu de commentaire !

Soyez le premier à écrire un commentaire à cet article !


Voudriez-vous écrie un commentaire ?

Votre adresse mail ne sera pas diffusé sur la page.

A propos | Contact | Proposer un article | Publicité | Crédits | Mentions légales | Plan du site
Tous droits réservés : BMB © 2018 - 2019 - Reproduction interdite sans autorisation