cheveux et ongles

On utilise désormais le concept de stress pour définir de nombreuses situations très différentes les unes des autres. On pense d’abord au stress psychique, l’une des caractéristiques malheureusement fondamentales de notre monde. La recherche perpétuelle de la performance et le rythme de vie imposé à tous produit des effets dévastateurs sur notre moral, qui peut même dégénérer parfois en dépression, anxiété généralisée et autres crises d’angoisse.

Mais le stress est aussi une notion qui peut servir à définir l’impact de certaines molécules sur nos cellules. À si petite échelle, il n’est pas question de psychologie, mais tout simplement d’interactions entre des composés de base. Pourtant, cela ne signifie pas que l’on doit minimiser cet aspect. Au contraire, les effets de ce que l’on appelle le stress oxydatif peuvent être très difficiles à vivre. Voyons donc ensemble comment protéger ses cheveux et ongles contre le stress oxydatif.

Le stress oxydatif, c’est quoi?

De manière générale, un stress est une réaction qui fait suite à une situation particulière. Contrairement au stress psychologique, le stress oxydatif intervient au niveau cellulaire, bien en deçà des limites de notre conscience. On peut le définir comme un déséquilibre entre une quantité excessive de radicaux libres et une présence trop faible d’antioxydants dans l’organisme. Les radicaux libres sont des composés produits par l’oxydation naturelle des cellules. Cependant, notamment au cours du vieillissement mais aussi suite à d’autres anomalies physiologiques se manifestant dans l’organisme, ils peuvent voir leur nombre augmenter en trop grande quantité. Il est alors important de se protéger et d’utiliser des produits pour lutter contre le stress oxydatif généré. Si vous voulez en savoir plus, suivez le lien !

Lorsque les radicaux libres sont en trop grande quantité dans le corps, les antioxydants naturellement présents ou apportés par l’alimentation ne permettent plus d’empêcher l’action nocive de ces radicaux. Ceux-ci en profitent pour s’attaquer aux tissus graisseux, à l’ADN et même aux protéines. Certaines pathologies peuvent alors se développer rapidement dans l’organisme, comme le diabète, toute une série de cancers ou maladies inflammatoires, mais aussi les maladies de Parkinson et d’Alzheimer.

Le stress oxydatif, premier facteur de vieillissement

Par ailleurs, la science a également démontré que le stress oxydatif joue un grand rôle dans le vieillissement accéléré des cellules. La production des radicaux libres à l’intérieur même de notre organisme est un phénomène complexe, qui peut se manifester aussi bien pendant une réaction inflammatoire qu’au cours d’un exercice physique de haute intensité, comme le marathon ou le trail par exemple. Les radicaux libres produits peuvent alors être bénéfiques pour notre corps. Mais il faut également comprendre que cette production de radicaux libres peut aussi avoir pour origine des facteurs externes, en lien avec nos habitudes ou notre hygiène de vie, provoquant le déséquilibre néfaste entre radicaux libres et antioxydants.

Parmi ces facteurs de risque, on sait aujourd’hui que le tabagisme est l’un des plus importants. Être fumeur augmenterait fortement le risque de générer un stress oxydatif. Par ailleurs, une adiposité excessive, soit à cause d’une alimentation trop riche, soit suite à une consommation excessive d’alcool, aurait elle aussi un impact important sur la production de radicaux libres. Enfin, une exposition fréquente à la pollution, aux pesticides chimiques ou même aux ultraviolets participerait également au vieillissement cellulaire accéléré. Heureusement, il existe des solutions pour lutter contre le stress oxydatif.

L’acide hyaluronique et ses bienfaits anti-âge

Le stress oxydatif agit insidieusement sur nos cellules, mais on peut en voir les effets sur certaines parties de notre corps, notamment l’épiderme, les cheveux et les ongles. Nous listerons dans un paragraphe suivant les bonnes pratiques à intégrer pour lutter contre le stress oxydatif de manière préventive, mais souvent lorsque l’on constate les dégâts, il est déjà trop tard. Cependant rassurez-vous, on peut utiliser les propriétés de certaines substances naturellement présentes dans notre corps pour traiter le problème, notamment celles de l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique est une molécule que l’on retrouve au sein des cellules de la peau, mais aussi dans l’humeur vitrée de l’œil ou encore dans le liquide synovial des articulations. Son principal intérêt pour protéger ses cheveux et ongles du stress oxydatif réside dans sa faculté à capter l’eau et à la retenir. Une seule molécule peut en effet absorber et conserver jusqu’à mille fois son propre poids en eau ! C’est donc un outil particulièrement intéressant pour hydrater les cheveux, les ongles et le derme. Et c’est pour cela que certaines enseignes spécialistes du soin, comme nutrimea.com, l’ont intégré à la composition de compléments alimentaires enrichis.

stress oxydatif cheveux

Les effets positifs secondaires de l’acide hyaluronique

En luttant contre le stress oxydatif, l’acide hyaluronique va agir positivement sur les cheveux de types secs et indisciplinés. C’est en effet toujours un manque d’hydratation qui engendrera ce genre de difficultés capillaires. En agissant comme une éponge, l’acide hyaluronique va constituer une réserve d’eau, dans laquelle le cuir chevelu et les cheveux vont pouvoir puiser pour se régénérer. Mieux encore, lorsqu’il est associé au collagène, il protégera l’action de ce dernier en en assurant l’hydratation indispensable. Mais ce ne sont pas là les seuls effets positifs de l’acide hyaluronique sur les cellules de l’organisme.

On l’a vu plus haut, une exposition prolongée au rayons UV peut engendrer une augmentation significative du stress oxydatif des cellules. Et ceci concerne tout particulièrement les cellules des cheveux et du cuir chevelu. Par son action antioxydante, l’acide hyaluronique va permettre à la chevelure de conserver son éclat, sa souplesse et sa brillance, même lorsque le soleil tape fort ! Enfin, sachez aussi que l’acide hyaluronique joue un rôle important dans la cicatrisation de la peau, ce qui permet de limiter le vieillissement cellulaire du cuir chevelu, voire de ralentir la chute des cheveux.

Le collagène, un atout pour préserver vos cellules

Pour lutter contre le stress oxydatif, on verra qu’il existe différents produits proposés sur le marché. On vous conseille de bien faire attention à la composition de ces produits car tous n’offrent pas les mêmes garanties de résultats. La présence d’acide hyaluronique est indispensable, mais celle du collagène l’est tout autant. Le collagène est une protéine dite structurale, car elle est présente dans des parties de l’organisme telles que les os, le cartilage, les muscles ou les parois des vaisseaux. Il est produit par le tissu conjonctif et présente des propriétés intéressantes pour protéger les ongles et les cheveux du stress oxydatif.

Le collagène permet notamment de réparer la fibre capillaire en injectant de l’eau à l’intérieur des cellules du cheveu. Il permet aussi de gainer la couche externe du cheveu, appelée cuticule. Mieux encore, il participe à l’augmentation de volume de la masse capillaire par sa nature structurale. Le collagène est par ailleurs la protéine la plus représentée sur Terre au sein du règne animal, mais attention tous les collagènes ne se valent pas. Là encore, il est important de bien choisir son produit et notamment de s’informer sur le type de collagène qu’il renferme.

Utiliser des produits adaptés pour lutter contre le stress oxydatif

Si l’on vous a présenté avec précision les caractéristiques de l’acide hyaluronique et du collagène, c’est parce qu’ils constituent les deux ingrédients les plus essentiels de tout produit destiné à protéger les cheveux ou les ongles. On précisera d’ailleurs qu’il est préférable que le collagène utilisé soit du collagène marin. En effet, ce type de collagène est extrait de l’organisme des poissons et il présente la particularité essentielle d’être bien plus assimilable par nos organismes, on dit aussi biodisponible, que les collagènes de type bovin ou végétal.

Si l’acide hyaluronique et le collagène marin doivent nécessairement être présents dans les produits que vous utilisez, sachez aussi que d’autres composés seront intéressants. On pense notamment à la vitamine A, qui joue un rôle dans le processus de spécialisation cellulaire, à la vitamine C, elle aussi très efficace pour lutter contre une production trop importante de radicaux libres, ou encore au sélénium, qui présente les mêmes intérêts que cette dernière. Sachez enfin que l’on vous recommande plutôt les compléments alimentaires que les produits de soin à utiliser en application, car ils permettent une meilleure absorption par l’organisme.

L’importance de suivre de bonnes pratiques pour réduire le stress oxydatif

Le phénomène de production des radicaux libres est un processus normal dans l’organisme. Il est d’ailleurs nécessaire à de nombreux aspects immunitaires, mais il se déséquilibre avec l’âge. On devra alors souvent faire appel à des compléments alimentaires pour le compenser. Sachez aussi qu’il est important de veiller à suivre quelques règles de base pour lutter contre le stress oxydatif de manière préventive. Et pour cela, n’attendez pas que les premiers signes de déshydratation de vos cheveux apparaissent. En matière de santé, il est toujours vital de savoir prendre les devants car, comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir !

La qualité de votre alimentation est primordiale. Non seulement, il est important de varier ses menus, mais il est encore plus indispensable de consommer régulièrement certains aliments riches en antioxydants. On pense notamment aux fruits rouges, aux pommes ou aux prunes, mais aussi à tous les fruits à coque comme la noisette ou la pistache. Les amateurs de ces produits seront aussi ravis de savoir que le café, le thé vert et même le chocolat sont tout à fait recommandés pour limiter les effets du vieillissement cellulaire.

Enfin, sachez qu’appliquer un masque sur le visage de temps en temps pourra aussi réduire le stress oxydatif à l’œuvre dans vos cellules, alors prenez cette bonne habitude, surtout si vous vivez dans un milieu très exposé à la pollution ou très ensoleillé.