épilation maillot

L’épilation n’est aujourd’hui plus une option. À moins de suivre les préceptes rigoristes du féminisme radical ou bien de vivre dans une communauté hippie dans les Cévennes, il n’est pas socialement envisageable de ne jamais s’épiler. Pourtant, celles et ceux qui la pratiquent régulièrement vous diront que l’épilation n’est pas une sinécure. Particulièrement quand elle touche à des zones sensibles. Voyons donc ensemble quelle forme d’épilation du maillot choisir quand on a une peau sensible.

L’épilation du maillot, une opération stratégique

L’épilation est à la fois une affaire de bien-être que de séduction. En effet, la longueur acceptable des poils est toujours définie de manière implicite dans une société. Et la nôtre est relativement stricte en la matière. Cela concerne bien sûr les aisselles et les jambes, mais aussi des parties plus intimes comme le maillot. Quand vient l’été, cela devient même une question prioritaire pour se sentir à l’aise dans son bikini. Mais quelle forme d’épilation du maillot choisir quand on a une peau sensible ? La cire pour l’épilation, l’épilateur électrique ou bien les crèmes dépilatoires ?

choix épilation

Quelle forme d’épilation du maillot à choisir quand on a une peau sensible ?

De manière générale, vous devrez toujours choisir votre méthode d’épilation en fonction de deux critères principaux : l’efficacité et le confort. La forme d’épilation du maillot à choisir quand on a une peau sensible est donc le plus souvent celle des bandes épilatoires de cire chaude, comme celles proposées par le site veet.fr. Plutôt que de se raser les poils pubiens, les bandes de cire chaude permettent d’obtenir un résultat net et relativement indolore en quelques minutes. Mais vous pouvez toujours préférer les crèmes dépilatoires si vous êtes vraiment sensible ou bien opter pour la non-épilation du maillot, à vos risques et périls !